Partagez ce LiveCast !

Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook

La Saga de l'identité mobile – Partie 4/4

Par les producteurs de la trilogie acclamée par la critique "Le côté obscur de l’identité", préparez-vous pour une autre série passionnante et stimulante axée sur le mobile pour l'ID4D ! Les téléphones mobiles ont eu un impact profond sur tous les aspects de notre vie, et leur influence continue de croître, accélérée ces derniers temps par l'avènement des paiements et des identifiants mobiles. Dans les pays développés, ils sont aujourd'hui utilisés systématiquement pour attester du statut vaccinal COVID-19, pour affecter les paiements et généralement pour aider les individus dans leur vie quotidienne et les maintenir connectés en tant que membres actifs de la société. Ils sont devenus l'objet unique sans lequel nous ne pouvons pas quitter la maison et celui qui remplace tout ce que nous transporterions normalement. Alors que la commoditédes téléphones portables dans les pays développés est incontestable, ils prennent un autre degré d'importance dans le contexte du développement qui va au-delà de la commodité. Dans ce contexte, ils peuvent être une nécessité pour autonomiser les pauvres et pour une existence significative et digne dans une communauté.

Cela est particulièrement vrai dans les zones reculées et rurales, où les téléphones mobiles représentent souvent le seul moyen d'accès et de participation.

Dans le contexte du développement, des politiques telles que l'enregistrement de la carte SIM ont préparé le terrain pour que les numéros SIM et les téléphones mobiles deviennent le proxy de l'identité numérique individuelle. En tant que tel, l'accès aux téléphones portables devient une condition préalable essentielle à l'inclusion. En fait, en tant que proxy de l'identité, l'accès à des téléphones portables abordables pourrait être considéré comme un droit de l'homme, d'autant plus que de plus en plus de services essentiels deviennent exclusivement disponibles via ce canal.

Il est donc tout à fait clair que le sujet du mobile pour le développement de l'identité est de la plus haute importance.

Cela a été validé par l'appel à conférenciers que nous avons lancé sur le sujet, qui s'est soldé par un nombre record de candidatures (plus de 130 candidats). En conséquence, nous racontons l'histoire du mobile et de l'identité dans une série en 4 parties, que nous appelons "La Saga de l’identité mobile" en abrégé. Pour raconter cette histoire, nous avons interviewé près de 100 des candidats les plus prometteurs et en plus, nous avons recruté des experts en la matière et des leaders d'opinion. Ensemble, ils nous aideront à raconter cette histoire puissante.

Au total, plus de 45 intervenants sont désormais castés dans 4 épisodes LiveCast couvrant 15 segments.

Rejoignez la Partie 4 de notre Saga!

La saga a commencé par se concentrer sur les politiques et les solutions favorables aux pauvres pour explorer l'éventail des possibilités et de l'environnement et des technologies nécessaires pour y parvenir. La Partie 2 a exploré encore plus en profondeur les façons dont le développement en matière d'identité peut être associé à l'utilisation/l'accès mobile pour accélérer l'inclusion tandis que la Partie 3 a exploré certains des cas d'utilisation les plus prometteurs qui recèlent un potentiel perturbateur. REGARDER PT 1PT 2 & PT 3.

Dans ce dernier chapitre de notre Saga (Partie 4) nous explorons l'histoire du mobile: L'ID mobile dans les économies avancées. Nous découvrirons le statut et les perspectives de l'Europe en matière de transformation numérique dans le mobile, certains des moteurs influençant l'adoption de l'identité mobile dans les économies avancées, le rôle du mobile en tant que catalyseur d'informations d'identification interopérables, et une discussion importante sur les risques et l'atténuation impliqués dans adoption mobile dans le développement en matière d'identité.

À NE PAS MANQUER!

Cette saga est une série incontournable. En plus d'être une histoire sur l'une des forces perturbatrices les plus importantes de nos vies, elle est racontée à travers les voix de dizaines d'experts du monde entier et est produite sous la direction de l'expert en identité le plus éminent au monde, le Dr Joseph Atick et son équipe de production chevronnée chez ID4Africa. Ensemble, ils ont produit pour vous jusqu'à présent, plus de 70 heures de contenu pertinent et de haute qualité à travers 27 LiveCasts qui ont couvert de nombreux aspects de l'identité. Cette même équipe vous a apporté les épisodes à succès tels que la Trilogie sur "Le côté obscur" (saison 3) et la Trilogie sur la vaccination (saison 2). Si vous aimez ces productions, vous êtes assuré d'aimer cette saga.

Alors marquez votre calendrier et inscrivez-vous AUJOURD'HUI !

HÔTE

Dr Joseph Atick

Président Directeur Général
ID4Africa

Le Dr Joseph Atick est un défenseur reconnu de renommée mondiale et un expert en matière d'identité. Ayant été l'un des fondateurs de l'industrie de l'identité il y a près de 30 ans, il a dirigé plusieurs entreprises dans ce domaine et a développé certains des algorithmes fondamentaux qui sous-tendent aujourd'hui l'identité numérique sécurisée, y compris le premier algorithme de reconnaissance faciale commercialement viable.

Il a pris sa retraite de l'industrie en 2010 pour se concentrer sur la promotion de l'identité pour le développement social et économique dans le monde. Dans cette mission, il s'est associé à la Banque mondiale et à d'autres agences des Nations Unies, et a été fortement impliqué dans le développement et les tests sur le terrain de la méthodologie et des outils analytiques qui allaient guider les activités ultérieures dans ce domaine, et conduire au lancement de l'initiative ID4D à la Banque mondiale.

En 2014, il a co-fondé ID4Africa comme Mouvement Panafricain afin de promouvoir les transformations numériques responsables par le biais de l'identité numérique en Afrique. Il est un fervent défenseur de la vie privée, de la protection des données et des droits de l'homme et il continue de dispenser ses conseils aux gouvernements et organisations internationales sur l'utilisation de l'identité comme bien public. Le Docteur Atick détient un doctorat en physiques mathématiques de l'Université de Stanford.

S1:  TO-THE-POINT
Transformation numérique et identité mobile: état des lieux et perspectives en Europe

Dr Detlef Houdeau

Directeur principal, Développement commercial
Infineon Technologies


Dr. Detlef Houdeau travaille chez Infineon Technologies AG dans le département de la solution de sécurité connectée. Il a obtenu son diplôme à la TU-Berlin en 1985 et a terminé sa thèse de doctorat à SIEMENS en 1993 dans le domaine des procédés semi-conducteurs. Il a plus de 200 publications à son actif.

Aujourd'hui, il est membre de BDI, BITKOM, ZVEI, Platform Industry 4.0 et Platform learning systems en Allemagne, EUROSMART en Europe et Charter of Trust, dans le monde entier.
S2: PANEL
Facteurs d’adoption de l’identité mobile dans les économies avancées

Einars Leps

Directeur régional des ventes
X-Infotech

Einārs est Directeur régional des ventes chez X Infotech, couvrant principalement des projets en Europe, en Afrique du Nord et dans les Amériques. Au cours des 4 dernières années chez X Infotech, Einārs a supervisé plusieurs projets gouvernementaux et bancaires dans le domaine de la gestion de l'identité, de l'ICP et des paiements. Avant de rejoindre l'équipe X Infotech, Einārs coordonnait la politique nationale de cybersécurité au sein du ministère letton de la Défense.

Hannes Krause

Analyste commercial, Technologies d'identité numérique
Cybernetica

Hannes Krause est analyste commercial en technologies d'identité numérique chez Cybernetica. Il a 10 ans d'expérience dans la politique de cybersécurité de l'Estonie dans différentes institutions et, à ce titre, a travaillé avec le ministère estonien de la défense, le siège de l'OTAN, l'autorité estonienne du système d'information (RIA) et a dirigé le programme cyber de la présidence estonienne du Conseil de l'UE en 2017. Juste avant de rejoindre Cybernetica, il a occupé le poste de chef de la communication stratégique gouvernementale au sein du bureau du gouvernement estonien (2019-2021), où il s'est principalement concentré sur le renforcement de la résilience de la société estonienne contre la désinformation.

Marie-Sophie Bellot

Responsable marketing et stratégie, Identification numérique, Sécurité publique et identité
IDEMIA

Marie-Sophie est responsable marketing et stratégie pour l'identification numérique au sein de la business unit Sécurité publique et identité d'IDEMIA, basée à Paris, France. Dans son rôle actuel, Marie-Sophie est chargée de couvrir l'évaluation et l'analyse des besoins et des tendances du marché de l'identification numérique. Elle soutient le développement commercial des solutions d'identification numérique d'IDEMIA pour rendre la vie des citoyens plus sûre et plus pratique. Marie-Sophie a passé la majeure partie de sa carrière professionnelle dans l'industrie de la haute technologie au service d'entités publiques à travers le monde. Elle s'est concentrée sur le marché de l'identité civile, en particulier l'identité numérique.
S3: ANALYSE APPROFONDIE
Le mobile comme catalyseur d’identifiants interopérables: DTC, mDL & identité régionale

Michael Edwards

Directeur, Gestion des produits et des solutions
Veridos

L'expertise de Michael s'étend sur plus de deux décennies à aider les gouvernements à tirer parti de la technologie pour offrir la commodité et la sécurité à leurs citoyens 

Il a mis en œuvre plusieurs projets gouvernementaux internationaux pour les solutions de passeports et de cartes d'identité électroniques en tant que chef de projet et chef du département de développement de systèmes du groupe allemand Bundesdruckerei où il a travaillé pendant plus de 13 ans dans différents rôles. Au cours de cette période, Michael a également eu l'opportunité d'acquérir un savoir-faire dans les pilotes et prototypes d'eGate biométriques pour les nouvelles solutions de points de contrôle aux frontières qui sont aujourd'hui courantes dans les aéroports du monde entier. Michael a également agi en tant que consultant technico-commercial représentant le portefeuille de l'entreprise et évaluant différents scénarios de solution avec les clients. 

Avant de rejoindre Veridos en octobre 2019, Michael a acquis une connaissance approfondie de l'industrie des semi-conducteurs en tant que directeur marketing des solutions d’administration en ligne, responsable du portefeuille de l'entreprise pour le marché mobile en développement actuel axé sur les services d’administration.

Mark Sullivan

Responsable, Groupe de services numériques
Canadian Bank Note

M. Sullivan est Responsable stratégique de l'espace d'identité numérique pour Canadian Bank Note (CBN), un fournisseur de solutions d'identification sécurisées avec une expérience de mise en œuvre de systèmes dans plus de 80 pays à travers le monde et un contributeur de longue date à la norme ISO 18013-5 pour les permis de conduire mobiles. . Avec plus d'une décennie d'expérience dans le développement de systèmes d'identification, M. Sullivan gère les solutions d'identité numérique de CBN et siège au Conseil canadien des normes en tant qu'expert accrédité contribuant aux normes, aux modèles, à la gouvernance et aux stratégies de mise en œuvre de l'identité numérique.

Kristel Teyras

Présidente, Groupe de travail sur l'identité numérique
Secure Identity Alliance

Kristel Teyras est Présidente du groupe de travail sur l'identité numérique de la Secure Identity Alliance, l'organisation dédiée à soutenir la fourniture d'une identité juridique et de confiance pour tous, et à stimuler le développement de services numériques inclusifs nécessaires à une croissance économique et à une prospérité durables à l'échelle mondiale. Le groupe de travail « Identité numérique » du SIA soutient le développement et l'adoption de services numériques sécurisés, fiables, efficaces et inclusifs.

Kristel travaille en tant que responsable marché chez Thales, au sein du secteur d’activité Identité numérique & Sécurité, et est en charge du portefeuille de services d'identité numérique au sein des solutions d'identité et de biométrie de l'entreprise pour mieux soutenir les programmes gouvernementaux. Les domaines d'intervention actuels comprennent les identifiants et les portefeuilles d'identité numérique basés sur le mobile (identité mobile, permis de conduire mobiles, soins de santé mobiles, identifiants de voyage numériques) ainsi que les plates-formes de services d'identité numérique. Son rôle englobe l'évaluation des besoins du marché, les tendances, l'analyse des écosystèmes pour les traduire en nouvelles fonctionnalités et modèles commerciaux. Passionnée par l'identité numérique et les développements autour des services d'identité mobile, elle se consacre pleinement au développement de ces applications en pleine croissance pour accompagner au mieux l'innovation et la transformation numérique du secteur public.

Elle a plus de 22 ans d'expérience en marketing, dont 12 passés dans l'industrie de l'identification, de l'authentification et de la sécurité numérique.
S4: LE DERNIER MOT
Risques liés au mobile et atténuation du côté obscur

Solomon Okedara

Cofondateur
Digital Rights Lawyers Initiative

Solomon Okedara, avocat et notaire à la Cour suprême du Nigéria, est juriste et chercheur en exercice avec plus de dix (10) ans d'expérience post-appel et une expertise exceptionnelle en droits de l'homme (avec un parti pris particulier pour la liberté d'expression et les droits numériques) , Propriété Intellectuelle, Affaires Internationales et Droit International, ayant un sens de l'excellence hors du commun et dans le but de délivrer des résultats optimaux.

Solomon est avocat spécialisé dans les litiges stratégiques avec un intérêt marqué et une expertise avérée dans les litiges relatifs à la liberté d'expression, aux droits numériques, à la cybercriminalité et aux droits de l'homme. Il a plaidé sur des sujets relatifs aux droits numériques et à la liberté d'expression devant les tribunaux du Nigéria jusqu'à la Cour suprême et il a mené des affaires devant la Cour de la CEDEAO, entre autres. En 2020, il a été reconnu comme l'une des 50 personnalités les plus avancées en matière d'innovations juridiques en Afrique lors des Africa Legal Innovation Awards. Il a également été spécialement reconnu comme finaliste au Global Freedom of Expression Prize 2018 de l'Université de Columbia.

Solomon est actuellement chercheur juridique à l'Université Columbia dans la ville de New York pour le projet Global Freedom of Expression de l'école Ivy-League où il analyse les jugements dérangeant sur des sujets liés à la liberté d'expression couvrant plus de 120 juridictions à travers le monde, y compris les États-Unis, l'Europe, l'Inde et l'Afrique entre autres.

Nolwazi Hlophe

Directrice adjointe, Réglementation financière et surveillance
Digital Frontiers

Nolwazi Hlophe est directrice adjointe de la réglementation financière et de la surveillance chez Digital Frontiers. Elle fait partie de la faculté du programme Certified Digital Finance Practitioner (CDFP), où elle enseigne, entre autres, les cours sur l'identité numérique et la conformité à la lutte contre le blanchiment d'argent dans le cadre du programme. Elle est la gestionnaire de programme du programme de supervision de l'inclusion financière numérique (DFIS) récemment lancé spécifiquement pour les décideurs, les régulateurs et les superviseurs financiers, qui a été développé en collaboration avec le Centre de Toronto et le CGAP.

Teki Falconer

Fondatrice & Directrice Exécutive
Africa Digital Rights' Hub

Teki Akuetteh Falconer est fondatrice et directrice exécutive de l'Africa Digital Rights’ Hub. Elle a été la première directrice exécutive à mettre en place la Commission de protection des données du Ghana et à faciliter la mise en œuvre de la loi sur la protection des données au Ghana jusqu'à son départ en juillet 2017. Elle est également associée principale chez Nsiah Akuetteh & Co. un cabinet d'avocats basé à Accra, au Ghana qui se spécialise dans le droit des technologies de l'information et des télécommunications en Afrique.


Elle est consultante en protection de la vie privée et des données et avait auparavant travaillé pour le gouvernement du Ghana dans le développement de plusieurs législations clés pour le secteur des TIC, notamment la loi sur la protection des données de 2012 (loi 843), la loi sur les communications électroniques de 2008 (loi 775) et Loi sur les transactions électroniques, 2012 (Loi 772). Elle a travaillé à divers titres avec des organismes régionaux tels que la CEDEAO. Elle est membre du groupe consultatif mondial sur la protection de la vie privée des Nations Unies, du groupe de travail du rapporteur spécial des Nations Unies sur la protection de la vie privée sur la confidentialité des données de santé et du comité consultatif de la 40e Conférence internationale des commissaires à la protection des données et à la vie privée.


Elle est titulaire d'un LLM en droit des technologies de l'information et des télécommunications de l'Université de Strathclyde, Glasgow – Écosse, et d'un Master en droit et sciences politiques de l'Université du Ghana (Legon), Accra – Ghana.

UN GRAND MERCI À NOTRE PARTENAIRE DE DÉVELOPPEMENT

Ce LiveCast vous est présenté avec le fier soutien de nos partenaires de développement – ​​la Bill & Melinda Gates Foundation.

Suivez notre journaliste officiel pour des mises à jour fréquentes

LiveCasts précédents

Regardez la rediffusion sur YouTube
Abonnez-vous et appuyez sur la cloche pour les notifications!